Belgique

Le parquet a requis vendredi deux ans de prison à l'encontre d'un homme de 20 ans pour son rôle dans les émeutes survenues le 11 novembre à la Bourse, dans la foulée de la qualification du Maroc pour la Coupe du Monde. L'individu, né en 1997, a reconnu les faits reprochés, à savoir rébellion armée en bande, dégradation d'un feu tricolore et outrages envers les policiers, auxquels il a lancé des pierres.

Il avait été formellement identifié sur des images de vidéo surveillance.

Le prévenu a affirmé avoir été provoqué par les agents.

Le procureur a lui souligné que les images montrent le jeune homme se dirigeant agressivement vers les policiers en leur faisant des doigts d'honneur.

La défense a plaidé la suspension du prononcé et, à titre subsidiaire, une peine de travail. L'avocate du prévenu a notamment souligné l'absence d'antécédent dans le chef du jeune homme.

Jugement le 16 février.