Belgique

Une quinzaine de voitures et plusieurs façades d'habitations ont été endommagées dans la nuit de jeudi à vendredi dans le district anversois de Deurne. 

Deux explosions sont à l'origine de ces dégâts, indique la police locale, qui évoque un geste intentionnel. La police judiciaire fédérale a lancé une enquête, tandis que le laboratoire de la police et le service de d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (SEDEE) sont descendus sur place. Le type d'explosif utilisé n'a pas encore été déterminé, tout comme la cible de ces déflagrations.Nos confrères du Nieuwsblad et de VTM affirment qu'il s'agirait d'une "bombe à clous".

Les derniers mois ont vu plusieurs cas de véhicules ou de bâtiments faire l'objet de dégradations volontaires, généralement sous la forme de coups de feu. Certains cas seraient liés au milieu de la drogue.