Belgique

Le parquet d'Anvers a confirmé lundi que deux jeunes femmes qui participaient au festival Tomorrowland à Boom étaient décédées. Contrairement à ce qu'annonçait la VRT, il semblerait que leur mort n'ait pas été causée par la prise de drogue, a précisé le parquet sur base des premières constatations. Le parquet a ajouté qu'une enquête avait été ouverte afin d'examiner les circonstances précises des décès.

Ces personnes venaient de l'étranger et sont décédées à l'hôpital universitaire d'Anvers, selon la VRT. La première a participé au premier week-end du festival, soit celui du 20 au 22 juillet. Elle est décédée environ une semaine plus tard à l'hôpital universitaire d'Anvers. La seconde était présente au deuxième week-end et est elle aussi décédée quelques jours plus tard à l'hôpital. 

Les organisateurs du festival précisent également ne pas être au courant.