Belgique

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a accordé, vendredi, la libération à Ottmane A., inculpé pour participation aux activités d'un groupe terroriste en qualité de dirigeant. La chambre des mises en accusation a également ordonné la libération d'un autre inculpé qui, lui, est poursuivi pour participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que membre. 

Ottmane A. est défendu par Me Sébastien Courtoy et Me Henri Laquay. Son frère, lui aussi inculpé dans ce dossier comme un dirigeant, et défendu par les mêmes avocats, avait bénéficié également d'une remise en liberté quelques mois plus tôt. Un second inculpé, qui, lui, est poursuivi en tant que membre, a aussi bénéficié vendredi d'une remise en liberté.

Dix-neuf individus sont inculpés dans ce dossier pour avoir participé aux activités d'un groupe terroriste. Ils avaient été arrêtés à la suite d'une cinquantaine de perquisitions menées par la police judiciaire fédérale en février dernier, notamment à Molenbeek-Saint-Jean et à Vilvorde.

Ils sont suspectés d'avoir organisé l'envoi de jeunes Belges musulmans vers la Syrie et de les avoir entraînés au maniement d'armes.

Plusieurs inculpés avaient été placés sous mandat d'arrêt. La plupart de ceux-là ont aujourd'hui bénéficié d'une remise en liberté.