Belgique Il était reproché à Véronique Salvi (CDH) et à Daniel Vanderlick (PS), deux des cinq vice-présidents, d’afficher un taux de présence, lors des conseils d’administration et des réunions du bureau, de moins de 80 %. Le bureau réunit le président, les vice-présidents et les dirigeants de l’intercommunale. Les 2 élus - Salvi est députée wallonne et conseillère communale à Charleroi, Vanderlick est bourgmestre de Châtelet - allaient donc devoir rembourser les jetons de présence touchés pour des réunions auxquelles ils n’avaient pas assisté.