Di Rupo entarté à l'ULB

N.G. Publié le - Mis à jour le

Belgique

Un individu a entarté le Premier ministre Elio Di Rupo vendredi après-midi lors de son arrivée au campus de l'ULB où il devait prendre la parole à l'occasion de la séance académique de rentrée. Contrairement aux premières informations qui ont circulé, M. Di Rupo n'a pas été blessé. La couleur rouge que certains ont aperçu n'était pas du sang... mais de la cerise qui garnissait la tarte.

Une trentaine de manifestants d'organisations de gauche (Comac, étudiants FGTB, Etudiants de Gauche actifs et Jeunes Anticapitalistes) attendaient le premier ministre pour protester contre l'austérité et la répression des sans-papiers. Un individu a profité de l'occasion pour jeter une tarte aux cerises en direction du premier ministre et prendre la fuite, selon le site de la Dernière heure.

Le porte-parole de M. Di Rupo s'est empressé de rassurer les médias inquiets. "Le Premier ministre est en pleine forme et écoute le discours du recteur de l'ULB. Il n'y pas eu de coup, ni de sang, juste une tarte qui l'a effleuré", a-t-il écrit sur Twitter. M. Di Rupo a pris sa mésaventure avec humour. "Les cerises ont cette couleur merveilleuse, le rouge", a-t-il dit avant de commencer un discours sur l'Europe.

Aucune trace du projectile n'était visible sur ses vêtements. Les manifestants ont également perturbé le début de la séance académique.

Publicité clickBoxBanner