Belgique

Le quotidien Le Jour Huy-Waremme a écrit jeudi que Guy Coëme, député-bourgmestre PS de Waremme, aurait facturé au total 60.000 euros à une ASBL financée par des intercommunales liégeoises entre janvier 2008 et mars 2009. M. Coëme a rejeté tout conflit d'intérêt et dénoncé un intérêt à nuire au parti socialiste.

C'est "une de ces affaires qui fait partie de la vieille école" et qu'il faut "absolument cesser", a commenté vendredi M. Di Rupo arrivant au siège de la présidence du parlement de la Communauté française où il reçoit les partenaires sociaux et les représentants du monde de l'éducation, cinq jours après les élections régionales qui, en dépit d'un recul, ont confirmé le PS à la première place en Wallonie et en Communauté française.

La question de la gouvernance constitue l'une des principales thématiques mises en avant par les partis à l'occasion des discussions exploratoires en vue de la formation des nouvelles coalitions. Invitant le CDH à la concertation, Ecolo a notamment fait du décumul des mandats l'une de ses priorités en la matière.

Elu député wallon, M. Di Rupo, bourgmestre de Mons, a annoncé jeudi qu'il montrerait l'exemple, s'appliquant à lui-même le décumul. Par rapport au fonctionnement interne du PS, son président a répété vendredi qu'il entendait "mettre sur pied une équipe" notamment chargée d'"examiner au cas par cas les situations individuelles". M. Di Rupo a dit ignorer si d'autres formations agiront dans le même sens.