Belgique

Place aux jeunes pour l'avant-dernière journée de BruxellesToussaint, avec la tenue ce samedi de grands concerts de "rock chrétien" qui ont duré jusque tard dans la nuit. Ce genre musical, encore largement obscur en Belgique, connaît pourtant déjà un succès retentissant dans d'autres pays, et en particulier dans le monde anglo-saxon.

Dès le début de l'après-midi, ils étaient déjà quelques centaines de courageux sur la place des Palais à braver le froid glacial pour entonner dans un grand élan fraternel les refrains de CX flood, premier groupe à ouvrir le bal. CX flood, parce qu'en collant les deux premières lettres, on obtient le signe du poisson qui symbolisait les premières communautés de chrétiens. Ce groupe 100 pc belge est né dans l'esprit de cinq jeunes Bruxellois qui, de retour des JMJ à Rome en 2000, ont été séduits par l'expérience similaire d'autres groupes rock qui, à l'étranger, n'hésitaient pas à afficher fièrement leur foi.

"Aujourd'hui, s'afficher chrétien apparaît complètement ringard" , regrette Marie Peltier, 25 ans, chanteuse du groupe. "L'Eglise souffre à juste titre d'une image poussiéreuse dont nous voulons nous détacher." En partageant leur foi par le biais de la musique, les cinq jeunes espèrent véhiculer autrement le message de l'Evangile qui est "un message d'amour qui nous rend profondément heureux", expliquent-ils.

Même son de cloche un peu plus loin derrière le podium, où les quatre protagonistes du groupe français "Glorious" se reposent dans leur autobus privé en attendant leur entrée en scène prévue vers 20 h. Le succès fulgurant qu'a connu ce groupe, constitué en 2001 autour de trois frères et d'un de leurs amis dans la région de Lyon, n'a pas fini de susciter des interrogations.

"Comme beaucoup de jeunes, on voulait faire de la musique, nous explique Aurélien, le guitariste, mais il nous semblait sans intérêt de faire des textes parlant de futilités. On a voulu parler de ce qui était fort pour nous, notre foi en Jésus-Christ." Succès au rendez-vous avec déjà 70 000 albums vendus et une longue tournée en cours à travers la France dont BruxellesToussaint n'est qu'une étape parmi d'autres.

Venez et voyez

La musique rock serait-elle devenue un nouveau vecteur pour véhiculer la parole du Christ ? "Toutes les portes sont bonnes à ouvrir, répond le Cardinael Daneels, même si personnellement je préfère les chants grégoriens !"

Toujours est-il qu'alors que le soir tombe sur la place des Palais, où la foule grossit de plus en plus, le Cardinal reçoit une véritable ovation de la part d'un parterre de jeunes. "Je n'ai jamais vu autant de chrétiens heureux de s'afficher", crie-t-il à la foule en délire, avant de donner le coup d'envoi de la soirée, dont le point culminant restera probablement le concert de Glorious, auquel même la reine Fabiola assistera, anonyme dans la foule, avant de visiter par la suite les différents stands présents sur le site des concerts.

Après le rock, le reggae avec les Toulousains de "Spear hit", qui enflammeront les derniers fans présents, pas encore morts de froid en alliant culture jamaïquaine et message chrétien. "Babylon system, on n'en veut pas ! Jésus-Christ, on a besoin de toi !"

Devant le succès et la convivialité ambiante qui y a régné tout au long de la journée et de la soirée, le slogan "Venez et voyez" ne pouvait paraître plus approprié pour cet événement musical.

© La Libre Belgique 2006