Belgique Dimanche après-midi, un camp de tentes sera monté au centre de Bruxelles. Comme si, vraiment, une jungle de Calais avait poussé aux abords de la gare du Nord et du parc Maximilien. Par cette action symbolique forte, la Plateforme citoyenne qui, depuis 6 mois maintenant, prend en charge l’hébergement des migrants de passage dans la capitale de l’Europe, veut redire, très fermement, son opposition aux politiques d’asile et de migration menées par le gouvernement fédéral (MR, N-VA, Open-VLD et CD&V).

“Nous attendons toujours une réponse structurelle à notre mobilisation par la mise en place d’un centre d’accueil et d’orientation”, rappelle Mehdi Kassou, porte-parole de la Plateforme citoyenne.

(...)