Belgique La Cellule des personnes disparues de la police fédérale sollicite votre aide pour ces dix cas énigmatiques.

Créée en 1995 dans le contexte de l’affaire Dutroux, la cellule des personnes disparues a déjà résolu jusqu’ici pas moins de 25.000 dossiers. Cette équipe de 15 enquêteurs de la police fédérale s’occupe à la fois des personnes disparues et des corps retrouvés mais non identifiés.

À ce jour, la cellule doit encore retrouver quelque 700 personnes disparues et par ailleurs mettre un nom sur 180 corps (ou restes humains) retrouvés en Belgique. Autant de cas pour lesquels les membres de l’équipe dirigée par Alain Remue et son adjoint David Rimaux, ne perdent jamais espoir. "Un dossier n’est jamais refermé tant que nous n’avons pas une réponse à apporter. À côté des disparitions inquiétantes et pour lesquelles nous devons travailler dans l’urgence, nous avons aussi toute cette série d’affaires mystérieuses pour lesquelles nous poursuivons nos recherches. Notre travail ne se limite pas à faire des recherches dans les bois ou dans les eaux", commente David Rivaux.

Avec deux de ses enquêteurs, le commissaire a sélectionné dix dossiers mystérieux, jamais résolus jusqu’ici et pour lesquels l’équipe sollicite votre aide. "La moindre information pourrait nous être très utile. Il ne faut pas hésiter à composer le numéro gratuit 0800/30.300", insiste David Rimaux avant de nous présenter ces dix affaires énigmatiques. Six concernent des corps retrouvés mais sur lesquels il n’a jamais été possible de mettre un nom et quatre sont des dossiers disparitions particulièrement étranges. Des personnes pour lesquelles des recherches intenses ont été réalisées mais dont les corps n’ont jamais été retrouvés.

(...)