Belgique

Dans le cadre d’un dossier de terrorisme, la police judiciaire fédérale de Bruxelles a mené dimanche matin sept perquisitions à Molenbeek-Saint-Jean, Grammont et Malines à la demande d’un juge d’instruction. Les perquisitions à Molenbeek ont été au nombre de quatre : rue des Quatres Vents, rue Ransfort et rue Dubois-Thorn. Ni arme, ni explosif n'ont été découverts.

Au total, huit personnes ont été emmenées pour audition. Elles ont toutes été relâchées ce lundi après-midi, sans même avoir été entendues par un juge, indique La DH. Le parquet de Bruxelles a confirmé l'information.

D'après La DH, des suspicions de préparation d'un attentat pesaient sur les personnes visées.

Ce dossier est totalement distinct des dossiers concernant les attentats de Paris du 13 novembre 2015 ou de Bruxelles/Zaventem du 22 mars 2016.

La bourgmestre Françoise Schepmans indiquait que la lutte contre le terrorisme doit se poursuivre. "Il faut rester vigilant. Ces opérations sont nécessaires. Il faut également poursuivre la lutte contre la criminalité qui nourrit parfois aussi le terrorisme."