Belgique La députée bruxelloise Mahinur Ozdemir (cdH) a fait part vendredi de son indignation après les déclarations du député fédéral Denis Ducarme (MR) sur les ondes de Bel-RTL à propos des mandataires politiques qui portaient le voile. "Je suis profondément indignée et choquée des propos tenus ce matin par ce député MR", a déclaré Mme Ozdemir sur Twitter.

D'origine turque, cette députée cdH est connue pour siéger au parlement régional le crâne recouvert du voile islamique. Sa prestation de serment en 2009 avait créé la polémique. Certains représentants du courant laïc s'étaient indignés, rejoints par une série de représentants politiques, dont plusieurs mandataires du MR.

A cette occasion, M. Ducarme avait déposé une proposition de loi interdisant le port ostensible de signes religieux ou philosophiques dans les assemblées parlementaires. Vendredi, interrogé sur Bel-RTL, il est reparti à l'attaque, en s'en prenant notamment à Mme Ozdemir. Il a dénoncé l'attitude de personnes "qui siègent dans des parlements, comme c'est le cas de cette députée cdH, ou des conseils communaux, et qui jouent la carte du communautarisme, de l'intégrisme, du radicalisme".

Le député libéral a également repris à son compte l'idée selon laquelle "le voile était l'étendard de l'islamisme".

M. Ducarme a affirmé qu'il n'était pas le seul à penser de la sorte. Des parlementaires d'autres partis seraient sur la même longueur d'ondes que lui, en particulier au PS. "Ils pensent comme moi mais ils n'osent pas le dire".

Suite à la diffusion de cette information sur notre compte Twitter @lalibrebe, Mahinur Ozdemir a tenu à préciser sa pensée: "Ce qui me pose problème ce sont les propos diffamatoires à mon encontre (intégrisme, communautarisme et radicalisme), ainsi que ces propos inadmissibles et insultants!"