Belgique

La coprésidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, a dénoncé lundi la décision du gouvernement d'à nouveau autoriser la détention de familles avec enfants en centre fermé en vue de leur éloignement, entrée en vigueur samedi, et rappelé l'esprit de la convention internationale des droits de l'enfant. 

"Charles Michel nous l'avait promis, il l'a fait! Il a réussi à faire exister la Belgique sur la scène internationale: ce sont désormais les Nations Unies, rien de moins, qui exhortent la Belgique à ne pas enfermer d'enfants en centre fermé", a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Zakia Khattabi a rappelé que la Belgique a déjà été plusieurs fois condamnée par la Cour européenne des Droits de l'Homme pour des pratiques similaires.

"La cosmétique sémantique du gouvernement fédéral qui parle de maisons familiales ne change rien à la réalité qu'elle recouvre: on n'enferme pas d'enfants. Point", a ajouté la coprésidente des Verts francophones.

Ecolo rejoint les 281 associations belges qui se mobilisent contre cette pratique et soutiendra toute initiative visant à la faire cesser.

"Comment la Belgique peut-elle être crédible comme nouveau membre du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies quand elle se fait rappeler à l'ordre pour violation de conventions en ces matières par l'ONU elle-même? Le gouvernement fédéral doit faire marche arrière s'il espère encore pouvoir avoir une quelconque légitimité dans cette instance", a conclu Mme Khattabi.