Belgique Jeudi matin sur ‘La Première’, le parlementaire Ecolo Philippe Henry est revenu sur la problématique des “fausses universités” à laquelle ‘La Libre’a consacré un dossier mercredi. Pour rappel, certains de ces établissements privés ne mentionnent pas que les diplômes délivrés, parfois contre plusieurs milliers d’euros, ne sont pas homologués. 

Philippe Henry a plaidé pour qu’un screening du secteur soit réalisé, et pour que la législation soit revue. Mais il a également dénoncé le fait que certains mandataires politiques et représentants ministériels donnent des cours dans ces établissements privés. 

Si cette pratique n’est pas illégale, il regrette qu’elle puisse apparaître comme un soutien des pouvoirs publics à ces établissements. Il a évoqué le cas de Patrick Delaunois qui a été il y a plusieurs années professeur à l’ESCG, et qui était chef de cabinet adjoint du ministre de l’Economie Jean-Claude Marcourt (par ailleurs ministre socialiste de… l’Enseignement supérieur). 

Notons que d’autres mandataires pourraient être cités. Alain Destexhe a par exemple donné cours à l’ESCG, et Boris Dilliès (MR) enseigne à l’European Communication School à Uccle.