Belgique
Les illustrations reprises dans cet article ont été floutées par la rédaction.

Comment accompagner les jeunes adolescents dans la découverte de ce qu'est la vie affective et sexuelle? En Flandre, un site Internet conseillé aux enfants et qui aborde le sexe de manière explicite relance le débat. A l'heure où la pornographie est accessible aux plus jeunes, ce dernier est très complexe.


"Cher Trusty. Je n’ai jamais embrassé, mais j’en ai envie. Comment puis-je commencer ?"

"Tu n’as pas de reste de nourriture en bouche ? Tu t’es lavé les dents et tu as un chewing-gum à portée de main ? Alors tu es prêt. […] Ne vas pas trop vite avec ta langue (tu n’es pas un mixer !) […] Continue à respirer, et surtout PRENDS DU PLAISIR ;)"

Une brochure pour informer les jeunes

"Ce dialogue, nous l’avons retrouvé dans une brochure que nos enfants de 10 ans, inscrits dans une école catholique néerlandophone , ont reçue sans que nous ayons été prévenus, regrettent plusieurs parents. Nous sommes furieux, car elle évoque l’amour de manière très réductrice. Rien de sérieux n’est dit sur l’importance des sentiments, du respect de l’autre, de son corps et de soi-même. C’est une honte."

Cette année, le ministre de la Jeunesse flamand, Sven Gatz (Open VLD), a fait réécrire le Jongeren Gids, une brochure de cent pages destinée aux enfants de cinquième et de sixième primaires. Ce guide est distribué dans les écoles et dans les services pour les jeunes. "Sa distribution n’est pas obligatoire, mais encouragée", précise le cabinet.

L’objectif du document est de balayer toutes les questions qu’un jeune peut se poser à la veille de son adolescence. On y évoque entre autres les relations familiales, la gestion de l’argent, les dangers d’Internet ou le harcèlement.

Pour chacun des sujets, la brochure informe le jeune, régulièrement, avec nuance et prudence. Chaque chapitre se clôture également par une liste reprenant différents sites Internet qui offrent de plus amples informations.

Le Jongeren Gids, rédigé avec des organisations spécialisées dans la jeunesse, souhaite répondre à la Convention des droits de l’enfant qui stipule que chaque jeune a droit à recevoir une information de qualité, explique le cabinet. "Le guide a été conçu pour que les jeunes qui se posent des questions intimes et délicates ne doivent pas naviguer sur Internet où ils peuvent tomber sur des informations inappropriées."

© Allesoverseks.be

© Allesoverseks.be

Un site très explicite

Mais au-delà de la brochure, ce qui choque davantage encore certains parents est le lien vers un site Internet conseillé et intitulé allesoverseks.

Rédigé par Sensoa, le centre flamand d’expertise sur la santé sexuelle, et sponsorisé par la marque de préservatifs Durex, le site propose une vision explicite et très crue de la vie sexuelle.

Tout n’y est pas banalisé, mais on y découvre des liens vers des sites pornographiques conseillés, ou des dessins très précis qui illustrent les techniques adéquates pour réaliser les meilleurs attouchements ou pénétrations possibles. "Vous vous rendez compte que c’est un site conseillé aux enfants de 10 ans ?, s’insurge une maman. Certaines images sont insoutenables et peuvent profondément blesser un enfant qui est en train de se construire."

Alors que le ministre renvoie vers Sensoa, ce dernier n’était pas joignable ce jeudi.