Belgique Le Président du PS, Elio Di Rupo, est en pôle position pour occuper le poste de Premier ministre mais il a un énorme point faible : son niveau de néerlandais. Une lacune qui lui est souvent reprochée dans le nord du pays. Elio Di Rupo sort de son silence et confirme qu’il fait de gros efforts pour maîtriser la langue de Vondel.

Il y a plus de dix ans, Mr Di Rupo a été victime d'un accident de la route causant l’explosion de l’airbag. Ce choc a considérablement endommagé son ouïe ce qui ne lui facilite pas la tâche pour apprendre le néerlandais.

"L'airbag a occupé la moitié de l'habitacle et comme les fenêtres n'ont pas explosé, la pression a été terrible. Depuis lors, j'ai des acouphènes, l'oreille n'entend plus aussi bien les sons aigus Je porte aujourd’hui un appareil auditif pour limiter le problème mais j'ai toujours un problème avec la mélodie de certains sons, notamment en néerlandais», a expliqué Di Rupo dans les colonnes de La Capitale.

Cependant, la majorité des personnalités néerlandophones confirment qu’il fait des efforts et que son niveau n’est pas mauvais.