Belgique

Les incidents qui se sont produits samedi soir, dans le centre de Bruxelles, à la suite de la qualification de l’équipe marocaine de football pour la Coupe du monde 2018, ont continué à faire couler encre et salive lundi.

1. Pas d’interpellation mais beaucoup de dégâts

On a appris que 16 commerces ont été vandalisés. Cinq ont subi des dégâts très importants. Deux véhicules ont été incendiés et six autres endommagés, a indiqué Olivier Slosse, porte-parole de la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Un véhicule du Siamu, plusieurs véhicules de police et du mobilier urbain ont également été endommagés. L’ampleur des dégâts reste à évaluer.

(...)