Belgique Le message n'est resté sur Facebook que quelques heures mais cela a suffi pour déclencher des réactions sur les réseaux sociaux.

Ce dimanche après-midi, le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX) a publié un message sur les réseaux sociaux par rapport aux incidents survenus dans le centre de Bruxelles samedi soir. Elle y appelle à partager des vidéos montrant des cas de violence policière autour de la Bouse samedi soir. "Suite aux troubles à l'ordre public de la police hier soir à la Bourse, il est important que toutes les personnes présentes qui ont filmé les provocations de le police partagent leurs vidéos auprès d'associations luttant contre l'oppression policière", écrit le MRAX. Elle invite ensuite les témoins à les contacter ou contacter d'autres associations comme la Ligue des Droits de l'Homme ou le Collectif Stop Répression.

© PRINTSCREEN

Le message est resté en ligne environ 3 heures avant qu'il soit retiré du réseau social, sans doute suite à plusieurs remarques négatives à cette publication émises sur les réseaux sociaux.

Deux enquêtes sont en cours. La première, judiciaire, cherche à connaître les responsables des fauteurs de troubles. L'autre, demandée par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon à l'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale, vise à connaître les circonstances dans lesquelles s'est déroulée l'intervention policière de samedi soir.