Emily Hoyos: "Di Rupo, presque Calimero!"

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

D'emblée, le parcours d'intégration est, encore, évoqué. En cause ? La position du Cdh bruxellois : le rendre obligatoire. Position défendue également par le MR. Alors, obligatoire à Bruxelles et facultatif en Wallonie ? "J'ai pas de tabou à ce qu'on dise qu'il soit obligatoire ! Maintenant, il ne faut pas que ce soit une coquille vide. Ce qui est surtout important c'est qu'est-ce-qu'on va mettre dans ces parcours d'intégration ? A la fois en termes de langue,de valeurs, de connaissance de la Belgique" déclare Emily Hoyos. La Co-Présidente d'ECOLO dit observer avec perpeplixité "ce qui se passe autour de moi" (NDLR : les positionnements du Cdh en la matière) et plaide en faveur des décisions prises par la majorité de Schaerbeek, à laquelle le parti vert participe : engagements de formateurs et d'éducateurs pour mettre en place des parcours d'intégration.

Autre sujet : la politique fédérale. En évoquant l'échéance communale, le verdict Emily Hoyos tombe : "Ce seront les premières élections depuis que l'austérité aveugle frappe de plein fouet les wallons et les bruxellois !".

L'austérité aveugle ? "Oui, l'austérité aveugle ! Celle qui est mise en œuvre par l'autorité fédérale, une austérité qui ne permet pas de voir vers où on va !" ajoute Emily Hoyos. Il faut se rappeler que Muriel Gerkens, Chef de groupe ECOLO, n'a pas apprécié la sortie médiatique du Premier ce 6 juin. En substance, toutes celles et ceux qui critiquent le gouvernement fédéral sont source de désespoir, interprète et conteste Muriel Gerkens.

Emily Hoyos paraphrase : "ça faisait presque Calimero. Je pense que Monsieur Di Rupo, qui est un grand démocrate, sait que l'opposition est importante dans ce pays et je suis un peu gênée de ses propos. Il sait qu'effectivement c'est important qu'on puisse dire que le gouvernement fédéral, certes essaie d'utiliser sa calculette pour équilibrer le budget mais que il n'y a pas que le gouvernement fédéral qui a des problèmes de budget ! Les gens aussi ont des problèmes de budget !". Explosion du coût du mazout et suppression des déductions fiscales à l'isolation cite la Co-Présidente d'ECOLO. "C'est aveugle" ponctue Emily Hoyos. Des propos qui rappellent ceux du PTB ? "Oui, il l'a (NDLR : ces propos) repris à tous ceux qui s'indignent de cette Europe qui n'est plus source d'espoir de solidarité mais de repli sur soi !". La Co-Président d'ECOLO plaide, pour conclure, pour un redéploiement de l'économie trop basée sur l'épuisement des gens et des ressources.

Publicité clickBoxBanner