Belgique

Peut-être avez-vous déjà été concernés par ce comportement ? Lorsqu'après un accident, quels que soient les dégâts, le responsable des faits n'ont pas voulu assumer et ont préféré prendre la fuite.

Sur les routes de notre royaume, ce phénomène est de plus en plus fréquent...

Selon des chiffres relayés par Sudpresse et provenant d'une analyse de l'Institut Vias, il y a quotidiennement plus de 200 fuites après un accident entraînant des conséquences matérielles. Cela se traduit donc par un délit de fuite toutes les... 7 minutes. 

Cette infraction arrive aussi lorsque l'accident provoqué a causé des blessures ou encore la mort d'une personne. 4000 cas annuels sont recensés soit un délit de fuite toutes les deux heures. 

Identifier la plaque du véhicule prenant la fuite reste un bon moyen de contrecarrer ce problème.