Belgique Les ministres de l'Enseignement, de la Santé, et des Sports en Communauté française ont présenté lundi à Bruxelles leur politique de "Promotion des attitudes saines en matière d'alimentation et d'activités physique en Communauté française". Ces trois secteurs seront donc mobilisés et proposeront des initiatives comme un site internet pour les élèves, la promotion de l'allaitement maternel pour les jeunes mères et la promotion du chèque-sport. La campagne "attitudes saines" est la contribution de la Communauté française au Plan national nutrition santé (PNNS) récemment présenté par le ministre fédéral de la Santé, Rudy Demotte.

Les ministres Marie Arena (Enseignement), Catherine Fonck (Santé), et Claude Eerdekens (Sports) ont insisté sur la nécessité d'adopter une approche positive pour faire changer les habitudes alimentaires des jeunes. Les compétences communes de ces trois ministres permettront de sensibiliser différents milieux, aussi bien les écoles que le monde extrascolaire.

En matière d'Enseignement, un site internet (www.mangerbouger.be) présente le plan et s'adresse aux enfants, parents et professionnels des secteurs concernés. Un blog complète ce site et permet aux jeunes de 12 à 14 ans de s'exprimer sur l'alimentation. Le "Journal aux écoles", trimestriel d'information destiné aux professionnels, sera distribué aux écoles à raison de 35.000 exemplaires en tout. Enfin, deux affiches (15.000 exemplaires chacune) de prévention seront également données aux écoles. Ces affiches, qui reprennent des slogans poussant les jeunes à opter pour une alimentation saine et à faire du sport, sont aussi déclinées en cartes Boomerang (195.000 exemplaires). Par ailleurs, deux conseillers nutritionnels sont déjà opérationnels depuis janvier dernier. Ils ont notamment pour mission de conseiller les gestionnaires des cantines scolaires. Dès l'année scolaire 2006-2007, des formations seront organisées pour les personnels de cuisine afin qu'ils intègrent des critères diététiques dans la préparation de repas. Enfin, en collaboration avec les services de Promotion de la santé à l'école, une mission d'observation et de suivi sera mise sur pied pour repérer plus rapidement les évolutions pondérales anormales chez les élèves.

Dans le domaine de la Santé, Catherine Fonck a indiqué qu'elle soutiendrait, avec l'Office de la naissance et de l'enfance (ONE), une campagne de promotion en faveur de l'allaitement maternel dont les bénéfices sur la santé de l'enfant, à court et long terme, ont déjà été mis en exergue par de nombreux travaux scientifiques. Cette campagne en faveur de l'allaitement se concrétisera au travers d'une formation continue du personnel médico-social entourant les familles afin d'optimaliser l'accompagnement des jeunes mères et l'intégration des cours de biologie du cycle secondaire.

Le ministre des Sports, Claude Eerdekens, précisait que l'intitulé "attitudes saines" de la campagne révélait bien qu'un tel plan allait au-delà de la seule alimentation. A ce titre, l'école constitue un endroit où le sport peut être privilégié. Le ministre a ainsi rappelé que le chèque-sport était mis à la disposition des communes pour favoriser l'accès à l'affiliation aux clubs de sports ainsi que pour acquérir du matériel sportif. Enfin, un projet-pilote de doublement des heures hebdomadaires de sport est en cours dans onze établissements scolaires de l'enseignement primaire. Les premiers tests ont commencé fin mars. Une première évaluation de cette campagne du PNNS interviendra à la fin de l'année 2007.