En Flandre, on ne pourra gagner plus que Kris Peeters

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les topmanagers flamand ne pourront plus à l'avenir gagner davantage que le ministre-président flamand, selon un plan du ministre de la fonction publique Geert Bourgeois (N-VA) discuté vendredi au gouvernement flamand, rapporte samedi De Tijd. Les salaires des dirigeants d'administrations régionale ou d'entreprises publiques flamandes ne pourront ainsi plus dépasser 237.967 euros par an (à indexer).

Les primes de départ seront limitées à une année de salaire et la rémunération variable tiendra davantage compte du long terme. Le plan Bourgeois vise aussi à ce que davantage d'experts siègent dans les conseil d'administration.

Au fédéral, le ministre Magnette a présenté récemment un plan similaire, dont compte aussi s'inspirer le ministre-président wallon Rudy Demotte pour le sud du pays.

Publicité clickBoxBanner