Encore un Français qui opte pour la nationalité belge

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Belgique Il n'y a pas que Bernard Arnault qui veut nouer une histoire d'amour avec notre plat pays. Sud Presse nous apprend ce mardi que Hugues Taittinger, qui est l'héritier de la maison vin de Champagne, a été naturalisé belge.

L'homme de 58 ans, qui est le petit fils de Jean Taittinger, le fondateur de l'entreprise, a entrepris ses démarches de naturalisation il y a plusieurs mois, bien avant que n'éclate "l'affaire Arnault".

Dans les années 90, Hugues Taittinger avait été obligé de vendre ses actions du groupe familial pour payer ses impôts dont le fameux impôt sur la fortune (ISF). Ces mésaventures ont poussé l'homme à s'exiler à Uccle voici dix ans. Il y a d'ailleurs acheté une propriété à l'avenue de l'Observatoire.

Heureux de sa nouvelle vie dans la capitale de l'Europe, il a donc décidé de prendre la nationalité belge.

L'homme n'envisage plus un retour en France, un sentiment sans doute guidé par l'arrivée au pouvoir de François Hollande plus que par amour pour le noeud papillon d'Elio Di Rupo ou les Diables Rouges. En effet, en 2007, il avait déclaré dans les colonnes du quotidien Le Monde nourrir beaucoup d'espoir dans l'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy. Hugues Taittinger affirmait même que la "France était toujours son pays" et qu'il envisageait un retour outre-Quiévrain "si la France lui donnait la certitude qu'il ne perdra pas plus que ce qu'il a gagné" et qu'il pourrait assurer à sa famille la certitude d'être à l'abri.

Hugues Taittinger n'a pas souhaité s'exprimer sur cette naturalisation. On ne sait donc pas s'il a renoncé à sa nationalité française ou s'il a pris la double nationalité.

Publicité clickBoxBanner