Belgique Quatre ans après sa constitution, le groupe de travail chargé de bétonner la disponibilité des provisions nucléaires n’a pas produit le moindre rapport. Par ailleurs, l’idée de rendre Engie, au lieu d’Electrabel, garant en dernier ressort est sur la table de la Commission des provisions nucléaires.