Belgique

Aux premières heures de la luminothérapie, il y avait ces bancs de lumière, des écrans lumineux recouverts d'une surface translucide auxquels on était tenu de s'exposer 2 heures par jour. Dans les années 90, sortit le casque à visière lumineuse, pas trop confortable et peu recommandé pour la nuque.

Et la lumière fut : voilà que la société liégeoise Lucimed vient de mettre sur le marché, en première mondiale, la luminette, une monture légère, confortable, ergonomique et, paraît-il, efficace, ce qui n'est pas inutile.

Développé en collaboration avec l'université de Liège, cet appareil utilise une lentille diffractive qui permet la concentration de faisceaux lumineux dans la moitié inférieure de la rétine et ce, quel que soit l'angle d'inclinaison de l'oeil. A l'instar du soleil, ce système unique en son genre permet à la lumière de pénétrer dans l'oeil de manière naturelle et d'atteindre les zones de la rétine les plus favorables au traitement. Logée dans une branche de la monture, une pile rechargeable permet une autonomie d'une heure. "Pour la première fois au monde, un dispositif de luminothérapie utilise un procédé holographique", . Si ce dispositif permet une efficacité thérapeutique maximum en rapprochant la source lumineuse de l'oeil sans nuisance pour celui-ci, il demeure néanmoins contre-indiqué pour les personnes souffrant de problèmes ophtalmologiques.

Mise sur le marché en août dernier, la "luminette" est avant tout indiquée chez les personnes souffrant de dépression saisonnière et, de manière générale, sensibles au manque de lumière en période hivernal où l'on ne compte en moyenne que 8 heures de luminosité par jour contre 16 heures en été. Environ 10 pc de la population, dont 80 pc de femmes, subissent ce manque de lumière. "Cela se traduit notamment par de l'insomnie la nuit et des difficultés à se réveiller le matin à cause d'un manque de concentration de mélatonine, une hormone du sommeil, . La luminothérapie, dont les bienfaits sont reconnus, permet de couper la sécrétion de mélatonine le matin pour la renforcer la journée. La boulimie peut aussi résulter de ce manque de lumière."

© La Libre Belgique 2006