Belgique

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a "regretté" mercredi la décision des autorités russes d'expulser un diplomate belge de Moscou en représailles à une mesure semblable décidée par le gouvernement belge. "Cette décision a été signifiée ce (mercredi) matin à l'ambassade de Belgique en Russie", a indiqué le chef de la diplomatie dans un communiqué, confirmant l'annonce de cette expulsion faite par son département.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères "regrette cette réaction de la Russie", souligne le texte.

Il rappelle que la décision de Moscou fait suite à l'expulsion d'un diplomate russe par le gouvernement belge la semaine dernière.

"Le diplomate belge concerné devra quitter la Russie dans les 14 jours. Les Affaires étrangères s'assureront que ce retour se déroule dans les meilleures conditions", conclut le communiqué sans mentionner l'identité et la fonction du diplomate expulsé.

Une demi-douzaine de diplomates sont en poste auprès de l'ambassade de Belgique à Moscou, dirigée par Jean-Arthur Régibeau, sans compter le personnel affecté à des tâches consulaires, les représentants des entités fédérées, un officier de liaison de la police fédérale et un autre pour la douane.

Le ministère de la Défense n'a pour sa part actuellement plus d'attaché militaire en poste à Moscou - un officier habituellement porteur du grade de général -, selon un de ses responsables.