Belgique

L'Académie de Recherche et d'Enseignement supérieur (l'Ares), l'organe qui chapeaute tout l'enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles et qui assure l'organisation de l'examen d'entrée en médecine et dentisterie, recommande que ce dernier soit dorénavant organisé lors de deux sessions. 

La proposition a de très fortes chances d'être suivie par le gouvernement de la Fédération. Elle devrait s'appliquer dès l'année prochaine. Concrètement, cela voudrait dire que les étudiants qui auraient raté en juillet pourraient représenter l'examen entre le 15 août et le 15 septembre.

Si cet avis de l'Ares est suivi, cela devrait rapprocher encore davantage les francophones des néerlandophones en la matière. En Flandre en effet, l'examen d'entrée aux études de médecine est également organisé sur deux sessions.

Pour rappel, exigé par le gouvernement fédéral, le tout premier examen d'entrée aux études médicales organisé en Fédération Wallonie-Bruxelles en septembre dernier avait enregistré un taux de réussite d'un peu moins de 20%.