Belgique Une caisse de queues d'obus de mortier est à l'origine de l'explosion qui s'est produite vendredi matin au dépôt de munitions de l'armée à Jehonville, dans l'entité de Bertrix (province de Luxembourg), a précisé le ministère de la Défense. L'incident a fait deux blessés apparemment légers qui ont été hospitalisés à Libramont, a précisé un porte-parole militaire. L'explosion qui s'est produite vers 9h00 a été causée par la chute d'une caisse de queues d'obus de mortier, a-t-il ajouté.

Les familles des deux victimes ont été prévenues, a encore signalé la Défense.

Le bourgmestre de Bertrix, Michel Hardy, n'a pas été averti de l'explosion qui a fait deux blessés légers vendredi matin dans un réserve de munitions de l'armée, dans le domaine de Jéhonville. Les dégâts matériels sont très limités.

"Nous avons un plan de sécurité, mais il n'a pas été mis en place, souligne-t-il. Cela n'a jamais été le cas d'ailleurs. Il faut avouer que la Défense travaille essentiellement en vase clos. Ce n'est même pas un site Seveso", a déclaré le bourgmestre.

Une explosion a eu lieu vendredi matin à 9h00 dans un "igloo" (une sorte de bunker sous terre) dans le domaine militaire de Jéhonville qui abritait des munitions. Deux soldats ont été blessés légèrement et transportés à l'hôpital de Libramont.

Les pompiers de Bertrix sont descendus sur les lieux pour créer une zone de sécurité, qui a été rapidement levée.

La défense se refuse actuellement à tout commentaire, les familles des deux blessés n'ayant pas encore été avisées des faits.