Belgique

Farid Bamouhammad a été hospitalisé, en phase terminale d'un cancer "très agressif", peut-on lire lundi dans Sudpresse et les journaux du groupe Mediahuis, sur base d'une information du Nieuwsblad qui a eu contact avec son avocat. L'homme, un des détenus les plus connus de Belgique, avait d'abord été transféré de la prison de Leuze vers l'aile médicalisée de celle de Saint-Gilles. Il a finalement été récemment admis dans un hôpital civil, pour que sa famille puisse lui rendre visite et lui dire au revoir, selon son avocat. Un cancer incurable lui a été diagnostiqué récemment.

Agé de 49 ans, de nationalité française, "Farid le Fou" a régulièrement fait l'actualité pour ses nombreux transferts d'une prison à l'autre, les gardiens le considérant comme ingérable. Il avait encore entamé une nouvelle grève de la faim en septembre dernier pour protester contre ces déplacements. 

Plusieurs fois libérés puis remis derrière les barreaux, il avait également entamé un combat avec l'Etat belge au sujet de ses conditions de détention. Multi-récidiviste, il a successivement été condamné, depuis les années 80, pour différents enlèvements, des prises d'otages, ainsi que pour meurtre et tentatives de meurtre.