Belgique L’annonce, par Alain Mathot, épinglé par le jugement du tribunal correctionnel de Liège dans le dossier Intradel, qu’il ne se représenterait pas aux élections communales d’octobre 2018 à Seraing, ni aux fédérales de mai 2019, a relancé le débat sur l’utilité du maintien du principe de l’immunité parlementaire consacré par notre Constitution. Le dispositif est-il encore de son temps ? Le débat divise depuis des années.