Belgique

Alors que le Front National s'est une nouvelle fois déchiré lundi dernier, Daniel Feret, qui se dit toujours président du parti d'extrême droite, a annoncé samedi que le Bureau politique du FN a décidé de porter plainte contre le sénateur Michel Delacroix, désigné président faisant fonctions par un... autre Bureau du parti.

Selon le communiqué publié samedi sous la signature de M. Feret "président du FN" et de Patrick Cocrialmont (député fédéral), les membres du Bureau ont décidé de déposer plainte, avec constitution de partie civile contre Michel Delacroix.

Ils lui reprochent d'avoir fourni des emplois fictifs rémunérés par la Chambre et le Sénat, "à ses épouse et maîtresse, durant la période allant de 2003 à ce jour" et d'avoir utilisé à son profit ou à celui de tiers tout ou partie de la subvention octroyée au groupe FN du Sénat pendant trois ans.

Lundi, un autre Bureau du parti avait désigné M. Delacroix comme président faisant fonctions et Patrick Sessler comme Secrétaire général. M. Delacroix a par ailleurs proposé la suspension de Daniel Feret.

M. Feret et sa compagne et députée bruxelloise Audrey Rorive sont actuellement inculpés dans le cadre de l'enquête judiciaire relative à la gestion du parti et à son financement. Le président fondateur conteste la légitimité de la réunion de Gilly, estimant qu'elle a été organisée en dehors des statuts du parti par des gens qui n'en sont pas membres.