Belgique

La police a confirmé avoir déployé des patrouilles supplémentaires devant la maison du député Vlaams Belang Filip Dewinter. Il est désormais suivi de deux gardes du corps et se déplace en véhicule blindé.

Toutes ces mesures de renforcement de la sécurité interviennent suite à l'introduction d'un homme armé dans la maison du politique mardi matin. L'auteur n'a pas été appréhendé. Bien que Dewinter n'était pas présent chez lui au moment des faits, sa fille, enceinte, et son beau-fils sont tombés nez à nez avec l'homme masqué. La police ne connait pas les réelles intentions du criminel concernant un éventuel attentat mais les procureurs jugent les faits graves.

Le politicien n'a pas l'intention d'écourter ses vacances à mer. La police lui a également conseillé de ne pas rentrer immédiatement chez lui, à Ekeren, car le suspect pourrait revenir sur les lieux. Dewinter tient à ne pas dramatiser la situation mais déclare être "particulièrement préoccupé avec sa fille enceinte".