Film anti-islam: 230 arrestations à Borgerhout

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique Deux cent trente personnes ont été interpellées samedi à Anvers (nord de la Belgique) au cours d'une manifestation contre un film dénigrant l'islam, a annoncé dimanche la police locale, qui avait dans un premier temps évoqué le nombre de 120 interpellations.

Avec Paris, où 150 personnes ont été arrêtées samedi également, Anvers a été le théâtre de la principale manifestation en Europe contre le film "L'innocence des musulmans" ("Innocence of muslims"), qui a déclenché une vague de protestation dans le monde musulman.

"Au total, 230 personnes ont été interpellées" dans le quartier à forte population musulmane de Borgerhout, où s'est déroulée la manifestation non autorisée, a indiqué dimanche dans un communiqué le porte-parole de la police anversoise, Fons Bastiaenssens.

Elles ont été emmenées au poste de police pour être identifiées et ont été relâchées dans la soirée. La plupart seront condamnées à une amende. Un procès verbal a également été dressé à l'encontre d'un homme pour port d'arme prohibée, un couteau à lames multiples, selon la même source.

Par ailleurs, un policier a été légèrement blessé lors de bagarres entre manifestants et forces de l'ordre qui ont émaillé la fin du rassemblement, au cours duquel un drapeau américain a été brûlé, selon la même source.

La police souligne aussi le rôle joué samedi à Borgerhout par des membres du groupuscule islamiste radical Sharia4Belgium, qui ont refusé de quitter les lieux de la manifestation comme le demandaient les policiers.

Sur son site internet, Sharia4Belgium appelle à une nouvelle manifestation dimanche devant le consulat des Etats-Unis à Anvers.

Ce groupe à tendance salafiste, qui cite Oussama Ben Laden sur son site internet et dont les militants sont principalement installés à Anvers, s'était illustré en étant à l'origine d'échauffourées en juin à Bruxelles après l'arrestation d'une femme refusant de retirer son niqab.

Son leader, Fouad Belkacem, qui a été inculpé d'"incitation à la haine" est actuellement en détention. Il s'est déjà fait connaître pour avoir réclamé l'instauration de la loi coranique en Belgique.

Publicité clickBoxBanner