Belgique

Une motion de méfiance a été déposée contre la majorité contre l'équipe dirigeante de la commune, dirigée par le ministre fédéral démissionnaire des Pensions.

Une missive enjoignant le Collège à convoquer dans les prochains jours un conseil communal a été déposée ce mercredi 16 mars à 9 h 30 dans les mains du secrétaire communal. Lors de cette prochaine assemblée, la majorité des conseillers PS, MR, CDH et RCA (20 élus sur 29) demandera le vote de cette motion de méfiance constructive visant la révocation du Collège actuel et vouée, dans l’intérêt de tous les citoyens ansois, à pacifier la gestion de leur Commune.

Une nouvelle équipe est déjà constituée et le candidat-bourgmestre n'est autre que Stéphane Moreau, l'ancien poulain de Michel Daerden, actuel premier échevin.

Ce dernier a été bourgmestre faisant fonction jusqu'en juin 2010 avant d'être remercié par Michel Daerden. Des échevins figurant dans le collège communal actuel dirigé par Michel Daerden figurent dans la nouvelle équipe proposée.

Ans: le MR dit adhérer à la motion de méfiance pour "assurer la stabilité"

Le MR d'Ans a souscrit à la motion de méfiance initiée par le socialiste Stéphane Moreau à l'égard du collège communal présidé par le bourgmestre en titre Michel Daerden afin d'assurer "la stabilité communale", a affirmé mercredi Thomas Cialone, échevin MR.

"Nous faisons face à nos responsabilités pour assurer la stabilité de la gestion communale", a-t-il dit. A ses yeux, un malaise était sensible depuis longtemps, mais il s'agissait d'un problème interne au PS. "Nous ne pouvons que prendre acte de la situation. Si nous souscrivons à la démarche de Stéphane Moreau, c'est parce qu'il a obtenu l'adhésion de la majorité des élus PS, 11 conseillers sur 18 l'ayant suivi", a ajouté Thomas Cialone.

Le MR possède un siège au collège communal depuis les élections de 2006. Selon le nouveau pacte de majorité, Thomas Cialone devrait être rejoint au collège par un autre libéral, Jean-François Bourlet, qui reprendra les rênes du CPAS au frère du ministre, Jean-Louis Daerden. Mardi soir, 20 des 29 élus ansois (MR-PS-cdH-RCA) ont signé la motion de méfiance déposée contre l'actuel collège. Un conseil communal sera convoqué rapidement, sans doute le 28 mars, pour permettre de la voter.