Fouad Belkacem maintenu en détention

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique La chambre des mises en accusation d'Anvers a réformé jeudi l'ordonnance de la chambre du conseil en maintenant en détention le porte-parole de Sharia4Belgium, Fouad Belkacem. Ce dernier restera donc en prison un mois supplémentaire. La semaine dernière, la chambre du conseil avait ordonné la libération sous conditions de Fouad Belkacem mais le parquet avait interjeté appel, maintenant ainsi le porte-parole en prison.

La chambre des mises a estimé, dans ses motivations, que le porte-parole du groupuscule extrémiste devait être maintenu en détention pour éviter de nouveaux troubles de l'ordre public. Elle a considéré que le risque de récidive était important, soulignant que les faits qui ont conduit l'inculpé sous les verrous sont survenus peu de temps après une comparution du porte-parole devant le tribunal pour des actes de même nature. Les mesures alternatives proposées par la défense ne permettaient pas d'écarter le risque de récidive, selon la chambre des mises.

Fouad Belkacem a été arrêté le 6 juin pour avoir diffusé sur internet une vidéo incitant à la violence contre les non-musulmans, à la suite du contrôle d'une femme portant le niqab à Jette. Le 4 mai, il avait été condamné par le tribunal correctionnel d'Anvers à deux ans de prison, dont un ferme, et à une amende de 550 euros pour incitation à la haine envers les non-musulmans via des vidéos et pour menaces envers Frank Vanhecke, veuf de Marie-Rose Morel et ancien président du Vlaams Belang.

Fouad Belkacem a été condamné le 26 juin à six mois de prison et à 550 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Anvers pour incitation à la haine et à la violence, coups et blessures sur des policiers et outrage, pour des faits remontant à 2007 et 2008.

Publicité clickBoxBanner