Belgique

Fouad Belkacem reste en détention préventive. Le porte-parole du groupuscule extrémiste Sharia4Belgium, a comparu mardi devant la chambre des mises en accusation d'Anvers, mais celle-ci a décidé de ne pas le libérer, indique Ben Zajtmann, porte-parole du parquet général d’Anvers.

Son avocat avait une nouvelle fois demandé la remise en liberté de son client sous conditions. Détenu depuis près de quatre mois au sein de la prison d'Anvers, Fouad Belkacem avait été arrêté le 6 juin dernier pour incitation à la haine, à la violence et à la discrimination. Cela après avoir notamment diffusé une énième vidéo sur son site internet dans laquelle il commentait de manière haineuse le contrôle d'une femme portant le niqab en Région bruxelloise...

Son avocat, Walter Damen, a demandé que le texte du message vidéo soit intégralement traduit de l'arabe au néerlandais afin de démontrer que les propos de Belkacem étaient plus nuancés que prévu. Et Walter Damen d'insister: "Nous avons également demandé que Belkacem soit confronté au texte, afin qu'il puisse expliquer ce qu'il a voulu dire ou non, mais cela ne s'est pas encore concrétisé".

Rappelons que l'énergumène cumule déjà 22 condamnations devant des tribunaux belges et que celui-ci a fait appel de sa plus lourde condamnation qui remonte à 2008 et concerne du trafic de cannabis. Les voici:

Cinquante heures de travaux d’intérêt général pour cambriolage en 2003

Soixante heures de travaux d’intérêt général pour cambriolage avec violence en 2004

Quatre mois de prison pour rébellion face aux policiers en 2005

Six mois de prison et 3 ans de sursis pour menaces en 2007

Trois ans de prison pour trafic de haschich en 2008

Huit mois de prison pour coups et blessures en 2009

Six mois de prison pour rébellion lors d’une manifestation contre l’interdiction du port du voile en 2011

Et en 2012... deux ans de prison dont un an de sursis pour incitation à la haine et à la violence envers des non-musulmans ainsi que pour menaces envers Frank Vanhecke, veuf de Marie-Rose Morel et ancien président du Vlaams Belang. Mais encore... quatorze condamnations pour toutes sortes d’infractions de roulage.