Belgique

Deux journalistes français, Fabienne Ausserre et Alain Hamon, viennent de publier sous le titre "Un couple diabolique" un livre consacré au tueur en série Michel Fourniret et à son épouse Monique Olivier. Ils sont suspectés d'avoir, au total, tué près de vingt jeunes filles - et en aveu pour la moitié.

Les journalistes, qui font état de 3 ans de travail, sont entrés en communication avec Fourniret par courrier et ont obtenu de nombreux procès-verbaux d'enquête. Cependant, ils n'ont pas rencontré, comme ils le laissent pourtant entendre, tous les parents des victimes, dont plusieurs se rebiffent d'autant plus que le livre comporte des passages particulièrement sordides, qu'ils auraient souhaité voir tus.

Marie-Noëlle Bouzet, la mère d'Elisabeth Brichet, violée et cruellement assassinée par Fourniret en décembre 1989, a ainsi pris à partie Alain Hamon, mardi sur les ondes de RTL. "Vous êtes des voleurs d'âmes. Vous vous faites de l'argent avec la souffrance d'une petite fille de 12 ans, d'une autre de 13 ans et de toutes les autres, de tous leurs parents, leurs amis ! Votre place est en prison !" Elle reproche aussi aux auteurs de n'avoir parlé avec certains parents que pour "leur voler une photo" . Sa colère, partagée par d'autres, est surtout née de la publication - avec des résumés dans une certaine presse - d'abominables détails de PV d'instruction. Nausée, chez les parents qui pensaient demander le huis clos pour ces passages, lors des assises à venir en automne.

L'affaire n'en restera pas là : Me Jean-Maurice Arnould, conseil de Mme Bouzet, estime que "cela dépasse la mesure. (...) Présenter les détails d'une mise à mort d'une enfant de 12 ans, c'est du pur sensationnalisme. Et c'est une atteinte à la vie privée" . Il va demander en référé que le livre soit retiré de la vente. Plusieurs autres familles devraient suivre.

(1) "Michel Fourniret, Monique Olivier : un couple diabolique", Fabienne Ausserre et Alain Hamon, éd. Anne Carrière, Paris, 324 p., 18 €.