Belgique

Une soixantaine de personnes ont manifesté samedi midi devant l'ambassade de France à Bruxelles pour protester contre la politique française concernant les Roms. Des rassemblements similaires avaient lieu samedi dans toutes les grandes villes de France, tout comme à Londres, Madrid, Rome et Budapest, a indiqué Sophie Kammerer de l'European Network Against Racism (ENAR).

Les ministres de l'Immigration de différents pays européens rencontreront le 6 septembre leurs homologues canadiens pour discuter de l'immigration clandestine. A la veille de cette réunion, les organisations anti-racistes veulent donner un signal fort.

"Nous nous opposons à la stigmatisation des immigrés en France, en particulier des Roms. Leur expulsion systématique est inacceptable. Nous ne pouvons accepter une telle politique fasciste au nom de la sécurité et de l'ordre public", a souligné Sophie Kammerer. L'ENAR a également adressé une lettre au président français Nicolas Sarkozy pour lui faire part de ses griefs. La France a en effet adopté cet été une série de mesures, particulièrement sévères à l'égard des Roms.

L'ENAR s'inquiète par ailleurs de la proposition de loi française visant à retirer la nationalité française des immigrés qui commettraient des délinquances.