Françoise Bertieaux "choquée par les propos de Paul Magnette"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Françoise Bertieaux estime également que Paul Magnette parle sans savoir puisqu'il ne s'est jamais invité à Jodoigne. Et de rappeler que "cela fait maintenant 30 ans que le MR célèbre le travail et les travailleurs le premier mai."

"Je suis consciente qu'à 8 jours des élections sociales et alors que la FGTB est mécontente de certaines mesures prises par le PS dans le gouvernement, le PS doit rassurer sa base. Mais je ne pense pas qu'on rassure une base et qu'on s'affirme en insultant les autres."

Concernant la campagne pour les élections communales, la présidente du MR Bruxellois, explique que le MR se met en ordre de marche. Par rapport, à la scission entre le FDF et le MR, "j'ai dit à nos représentants communaux que nous allions voir commune par commune quelle est la situation la plus préférable pour nous. Et donc voir le FDF comme un autre parti démocratique. Et puis Olivier Maingain est venu en Janvier en disant : partout sans le MR sauf à Woluwe ou à Schaerbeek où cela l'intéressait pour garder ses mayorats. Maintenant, Olivier Maingain dit : partout avec qui veut, à condition que l'on signe une charte qui est à géométrie variable selon les communes et qui va, pour partie, à l'encontre d'une série d'accords institutionnels pris au niveau fédéral. Moi, je dois gérer des situations locales avec un partenaire potentiel dans certaines communes qui est totalement incohérent puisqu'il change d'avis comme de chemises. Ça pose certaines difficultés mais elles ne sont pas insurmontables."

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM