Belgique

En Communauté française, cela fait maintenant 10 ans que les inscriptions dans l’enseignement secondaire sont régulées par un décret - lequel fixe une procédure et un agenda communs aux écoles. Et cela fait 10 ans que cette législation fait l’objet de critiques tantôt virulentes tantôt éplorées. Des critiques qu’aucune des formules éprouvées n’est parvenue à faire taire. Ni le décret "file" (le premier arrivé le premier servi) qui a ouvert le bal en 2008 ni le décret "lotto" (tirage au sort), qui a suivi, ni le décret actuel, qui détermine l’ordre de préférence selon différents critères, n’ont convaincu réellement. La rapidité avec laquelle les formules se succèdent les unes aux autres en atteste à suffisance.