Belgique

Deux individus ont été appréhendés et placés en garde à vue par la police de Mariemont après avoir commis des actes répréhensibles en marge de l'action des gilets jaunes à Feluy et sur l'autoroute A7/E19, a-t-on appris mercredi.

Deux individus, dont les nationalités n'ont pas été communiquées, ont été placés en garde à vue mercredi dans le cadre des débordements commis en marge des manifestations des gilets jaunes dans la région de Feluy. La police de Mariemont, qui a confirmé une information de l'AFP, a indiqué que le parquet avait été avisé.

Un camion-citerne a été incendié dans la nuit de lundi à mardi au niveau du blocage de l'autoroute A7/E19 à hauteur de Feluy par des manifestants en gilets jaunes. Un autre camion, d'une chaîne de grande distribution, a été pillé sur la route Baccara à Seneffe dans la nuit de mardi à mercredi. Les policiers ont, par ailleurs, dû essuyer des jets de projectiles au niveau des barrages, notamment de l'autoroute Mons-Bruxelles.

Le commissaire Dominique Ramet, de la zone de police de Mariemont, a confirmé les faits mais il a tenu à faire la distinction entre leurs auteurs et les manifestants en gilets jaunes. Ces derniers "s'expriment de façon démocratique" au contraire des "casseurs qui sont là pour chercher la confrontation avec les policiers qui, eux-mêmes, ne la cherchent pas", a-t-il insisté. "Une enquête judiciaire est en cours et le magistrat a été avisé."

Mercredi à la mi-journée, la situation était calme dans la zone de Seneffe-Feluy.