Grèves sauvages à gogo

M. Bu. et Ph. Law. Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les mouvements de grève spontanés de ces derniers jours aux Tec et à la SNCB ont remis en lumière la problématique des actions sauvages qui paralysent de temps en temps les transports en commun. Et sur ce plan, la SNCB semble être l'entreprise publique où on a le plus souvent recours aux grèves sauvages. "Quand on voit les chiffres, il y a eu 11 grèves sauvages en 2007; une grève ordinaire nationale en 2005 (NDLR : 6/10/05), aucune action en 2006 et une autre en 2007 (26/10/07)", déplorait la ministre de tutelle des entreprises publiques, Inge Vervotte (CD & V), lors d'une interview qu'elle nous a récemment accordée. Après 2005, il faut remonter au 29 juin 2003 pour trouver la trace d'un mouvement social préavisé ayant paralysé les chemins de fer belges.

Actions inadéquates

Pour lutter contre le phénomène, la ministre Vervotte préconisait notamment une amélioration de la concertation sociale à la SNCB. "Ces actions sauvages sont souvent déclenchées à la suite d'agressions que nous jugeons inacceptables à l'encontre des accompagnateurs de trains. Mais nous estimons qu'elles ne sont pas une réponse adéquate au phénomène de violence dans les chemins de fer", nous a confié Philippe Tomberg, porte-parole du holding SNCB. Il rappelle que la SNCB a pris des mesures préventives pour lutter contre les agressions (lire ci-contre).

Du côté syndical, le son de cloche est tout autre. "Tant qu'il n'y aura pas des solutions tangibles de la part de l'entreprise et du gouvernement fédéral, on ne peut pas éviter les arrêts de travail spontanés. A court terme, il faut notamment assurer une plus grande visibilité du personnel et il faut intégrer cette préoccupation dans le futur nouveau contrat de gestion de la SNCB", rétorque Gérard Gelmini, président de la CGSP-Cheminots.

Année sociale calme à la Stib

Les transports en commun par route ont aussi eu leur lot d'actions brutales en 2007. Mais celles-ci ont eu lieu en Wallonie contrairement à Bruxelles où la Stib dit avoir connu "une excellente année sur le plan social". Mais les transports publics bruxellois ont été touchés par deux mouvements spontanés en 2006.

Les Tec wallons ont enregistré en 2007 sept grèves sauvages dont trois sont liées à des agressions sur un chauffeur au Tec Charleroi (2 actions le 2 janvier et le 2 mars) et au Tec Hainaut (le 19 mars). Deux mouvements spontanés ont pris les usagers en otage à Liège les 19 et 20 avril 2007 suite au licenciement d'un délégué syndical. Les chauffeurs de bus carolo ont remis le couvert les 4 et 7 mai pour des problèmes d'augmentation des salaires.

Même si les Tec wallons ont dû subir des grèves sauvages en 2007, les chiffres de l'an dernier sont en baisse par rapport à 2006. Il y a deux ans, les transports en commun au sud du pays ont enregistré 12 grèves spontanées dont trois étaient liées à des agressions sur un chauffeur notamment sur le réseau Liège-Verviers (grève les 6 et 7 novembre 2006) et au Tec Hainaut (14 novembre). Huit des grèves sauvages ont été recensées au Tec Charleroi et deux autres ont eu lieu au Tec Hainaut.

M. Bu. et Ph. Law.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Le fils de Michel Fourniret, Selim, sort du silence

    Durant quinze années, "le fils de l'ogre des Ardennes" s'était muré dans un silence absolu. Selim, âgé de trente ans aujourd'hui, considère ses parents comme morts. Il était le fils unique du couple pédophile Michel Fourniret et Monique ...

  2. 2
    Analyse
    Pourquoi la Wallonie est la grande perdante dans le choix du F-35

    S’il est entériné par le gouvernement, le choix du F-35 n’est pas le meilleur pour l’économie belge. Tout étant attribué aux partenaires initiaux, il ne resterait que des miettes.Les achats militaires pourraient être l’objet d’un vaste marchandage au sein du gouvernement.

  3. 3
    Voici le choix du gouvernement pour remplacer les F-16

    Le gouvernement a fait son choix pour remplacer les F-16 vieillissants.

  4. 4
    Inédit dans l'histoire de l'UE : l'Espagne lève ses liens diplomatiques avec la Flandre

    Le ministre-président flamand Geert Bourgeois a qualifié la levée par l'Espagne des liens diplomatiques avec la Flandre d'"acte très inamical", inédit dans l'histoire de l'Union européenne. Le ministre-président N-VA entend 'convoquer' l'ambassadeur ...

  5. 5
    Charles Michel, Emmanuel Macron et Angela Merkel mangent des frites et boivent de la bière à Bruxelles après un sommet européen

    Angela Merkel, Emmanuel Macron ont pris du bon temps avec les Premiers ministres belge et luxembourgeois ce mercredi soir après un sommet européen. Ils étaient dans une brasserie de la Grand Place aux environs de minuit, peu après la fin du ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6