Belgique

Le trafic ferroviaire est fortement perturbé ce mardi, en raison de la grève de 48 heures organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots SIC et soutenue par les syndicats SACT et Metisp-Protect, a fait savoir Elisa Roux, porte-parole de la SNCB. 

Un train sur trois circule et quelques suppressions en temps réel sont enregistrées. L'action a débuté mardi à 03h00 du matin et, pour la deuxième fois, le service minimum est d'application. La compagnie ferroviaire a décidé de privilégier les grandes lignes (IC). "Le focus est mis sur l'heure de pointe du matin et du soir et donc particulièrement sur les trains IC qui relient les grandes villes entre elles", précise la SNCB.

L'offre de trains vers la Côte est quant à elle limitée. "Malgré le beau temps, aucun train supplémentaire n'est mis en place", souligne Elisa Roux.

Un nombre très limité de trains S et de trains L circule par ailleurs et ce, uniquement pendant les heures de pointe.

La SNCB conseille aux voyageurs de consulter son planificateur de voyage, qui affiche déjà l'horaire alternatif.