Belgique

Le parti appelle à des politiques proactives en matière d'emploi et d'allocations. Sur le terrain communautaire, Ecolo estime que "les chiffres nationalistes sont faux : il y a 3 % de personnes handicapées en Région wallonne, 2,8% en Flandre et 1,9% en Région bruxelloise". La N-VA avait avancé que le nombre d'allocataires était supérieur de 50% en Wallonie.

Ecolo reproche aussi à la N-VA de choisir le critère des Régions, "alors que c'est entre les provinces riches et pauvres que les disparités existent". "Pour la NVA, le Brabant wallon avec son 1% de personnes handicapées devrait-il cesser sa solidarité avec le Limbourg et son 1,4% de personnes handicapées?" s'interroge la députée Muriel Gerkens, qui signe le communiqué.

Sur le fond, Ecolo en appelle à une politique proactive de mise à l'emploi des personnes handicapées, notamment via des discriminations positives à l'embauche et "en brisant la concurrence allocation/salaire". Le parti préconise aussi de porter une attention particulière au niveau et au paiement à temps des différentes allocations, en notant les difficultés financières auxquelles sont confrontées les personnes handicapées.