Belgique

Un trentenaire a violenté sa femme vendredi soir en l'étranglant au sein de leur habitation liégeoise, a indiqué samedi matin le parquet de Liège. Le suspect a déjà commis des faits similaires le 23 juin dernier. Apprenant la volonté de son épouse de divorcer, un homme âgé de 32 ans a commencé à se montrer violent envers elle. 

Il était près de 20h00 quand une dispute a éclaté entre les deux individus. Selon les propos de la jeune femme âgée de 30 ans, son mari l'aurait attrapée, jetée violemment au sol puis étranglée. Elle a expliqué perdre petit à petit la vue suite à la forte pression exercée par les mains de son époux. 

Elle se serait ensuite débattue, en lui portant un coup au niveau des testicules. Toujours selon ses dires, elle aurait réussi à se relever mais le trentenaire en aurait à nouveau profité pour l'étrangler contre le mur. La jeune femme a finalement réussi à s'échapper avant de se réfugier en dehors de l'habitation où elle a pu contacter la police.

Compte tenu de ses blessures, elle a reçu une incapacité de travail de 15 jours. Son époux a quant à lui été privé de liberté et déféré au parquet de Liège. Entendu, il a minimisé la situation. Vu que le suspect a déjà commis des faits de violences conjugales il y a une semaine et que son épouse avait déjà reçu une incapacité de travail de sept jours, le magistrat en charge de l'affaire a décidé de mettre le dossier à l'instruction.