Belgique

Après un long travail d’auditions et de réflexion, le Comité consultatif de bioéthique vient de trancher, dans un avis (n°74) rendu public mercredi matin: il faut un dispositif d’assistance sexuelle pour les personnes handicapées. Les pouvoirs publics  – les entités fédérées – doivent organiser ce service à travers un cadre réglementaire, précise le Comité. Fait très rare : cet avis a été rendu à l’unanimité par les sages qui sont consultés par les autorités sur des questions éthiques.