Belgique

Il manque au moins 8.000 chauffeurs de camion en Belgique, selon les chiffres compilés par la Fédération belge de l'Automobile et du Cycle (Febiac) et de Transport Logistiek Vlaanderen (TLV), rapporte jeudi L'Echo. Près de 8.000 emplois seraient vacants dans le secteur, porté par les marchandises à acheminer grâce à l'e-commerce.

Les chiffres se basent sur les offres d'emploi du VDAB (5.439 postes vacants), du Forem (2.510 postes vacants) et d'Actiris (huit postes vacants). Le secrétaire général de TLV, Lode Verkinderen pense même que ces estimations sont probablement trop basses car beaucoup d'annonces ne sont même plus publiées, car on sait pertinemment que l'on ne trouvera pas les candidats requis.

Ce manque de chauffeurs a un impact négatif sur la croissance économique, est-on persuadé chez TLV. "Nous sommes certains qu'en raison des emplois qui ne trouvent pas preneurs en Belgique et dans les pays limitrophes, certaines marchandises ne peuvent pas être livrées aussi vite que prévu et que ça impacte la croissance économique", estime Lode Verkinderen, secrétaire général chez TLV.