Belgique "Accueil familial d’urgence" cherche des candidates pour des périodes de 45 jours.

Dans les crises familiales, les enfants sont les premières victimes. Négligés, maltraités, livrés à eux-mêmes, ces gamins se retrouvent en danger. Il faut parfois intervenir d’urgence pour les mettre à l’abri, le temps que la situation se décante.

Depuis 35 ans, l’ASBL "Accueil familial d’urgence" (AFU) offre un hébergement en famille d’accueil pour des enfants confrontés à une situation de danger, de crise ou d’urgence au sein de leur propre famille. Il s’agit d’un accueil temporaire, de 45 jours au maximum. Cette pause, qui leur permet de retrouver un environnement stable et chaleureux, est mise à profit pour trouver une solution adaptée en privilégiant, quand c’est possible, le retour auprès des parents.

Pour la moitié d’entre eux, la réintégration en famille (ou auprès de familiers) se réalise au bout de ce mois et demi. L’accueil familial d’urgence évite souvent un placement en institution tout en maintenant la scolarité et la socialisation.

Chaque année, entre 150 et 200 enfants sont pris en charge par l’ASBL qui a deux antennes en Wallonie (à La Louvière et à Nivelles). Deux tiers des enfants ont moins de six ans et un tiers des petits placés temporairement sont des bébés de moins de deux ans.

En augmentation

"Accueil familial d’urgence" peut compter sur un réseau actuel d’une soixantaine de familles d’accueil. Cela ne suffit plus. Face à l’augmentation des situations de crises familiales, le nombre de demandes d’accueil d’enfants dans le besoin ne cesse d’augmenter (environ 500 par an). L’ASBL est passée d’une structure bénévole à une structure professionnelle qui tourne aujourd’hui avec 8,75 équivalents temps plein.

Pour pérenniser son action, "Accueil familial d’urgence" bénéfice de l’aide de consultants professionnels, financés avec le soutien du Fonds Venture Philanthropy (géré par la Fondation Roi Baudouin et cofinancé par BNP Paribas Fortis). Elle cherche à élargir son réseau et à inciter des familles à se porter candidates pour accueillir temporairement des enfants en danger.


>>> www.afu.be