Belgique

La STIB a donné le coup d'envoi vendredi aux festivités des 40 ans de sa première ligne de métro. La ligne 1 avait été ouverte le 20 septembre 1976. Ce fut le début d'une petite révolution de la mobilité dans la capitale belge. Évocation.

Tout Bruxellois qui a plus de 50 ans se souvient du 20 septembre 1976. Ce jour-là s’achevait une décennie de travaux qui avaient mis la capitale belge sens dessus dessous. C’était l’inauguration du métro, "un jouet d’autant plus merveilleux qu’on l’a si longtemps attendu" , écrit "La Libre Belgique". Dans la matinée, la première rame s’élance avec le roi Baudouin, les ministres bruxellois Jos Chabert (Communications) et Paul Vanden Boeynants (Défense) et une centaine d’invités. Sur un coup de sirène, elle part de la station De Brouckère, cingle vers Beaulieu, revient ensuite à Merode, où l’on présente au Souverain les artistes qui décorent les stations, puis repart vers Tomberg, où l’attend le collège communal de Woluwe-Saint-Lambert.

La Ligne 1, soit 11,6 km de voie à l’époque, est ouverte avec un vrai métro et pas des trams. A 14 heures, le public se presse aux entrées. C’est gratuit jusqu’à minuit !

L’année 1976 fut celle de la canicule - quinze jours consécutifs à plus de 30 degrés, de la mort d’Ivo Van Damme, de la naissance de Sven Nys et de la sortie de "Tintin et les Picaros". Mais ce fut aussi une année majeure dans le développement de la mobilité à Bruxelles.

(...)