Incendie rue Neuve: Hema et Forever 21 trinquent

C.M. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

L’enquête dira précisément d’où est parti le feu. Peut-être du chantier de construction en cours aux étages des magasins Hema et Forever 21, mitoyen du H&M. Mais peut-être pas.

Toujours est-il que les magasins les plus touchés par l’incendie de mardi soir sont Hema et Forever 21 (qui occupent les rez et les 1ers étages), ainsi, bien sûr, que le chantier de 96 lofts qui prend place aux étages, réalisé par les Entreprises Louis De Waele. Un projet qui s’étend entre la rue Neuve (sur une longueur de 100 m) et la rue d’Argent à l’arrière, qui était terminé à 75 % mais inoccupé. Les architectes Guillissen&Roba n’ont pu y accéder mercredi et ont préféré ne pas communiquer, attendant les résultats de l’enquête.

Ce n’est pas le premier incendie que subit ce chantier. Début mai 2011, quelques mois avant l’ouverture en grande pompe du premier Forever 21 de Belgique (30 juillet 2011), le feu prenait dans une cheminée de ventilation entre le 1er et le 4e étage que des ouvriers devaient détruire. Mais d’une ampleur nettement moindre. Il était 8 heures du matin. En une heure de temps, le feu était maîtrisé. Et après avoir épongé quelques dégâts des eaux et aéré les lieux, les magasins touchés (Hema et H&M) rouvraient leurs portes en début d’après midi.

Ce qui n’a bien entendu pas été le cas pour cet incendie-ci. Mercredi soir, les responsables des enseignes ne savaient pas encore quand ils pourraient reprendre leurs activités. Sans doute H&M le pourra-t-il plus tôt que les deux autres. Selon sa porte-parole, ils n’ont subi aucun dégât : "pas d’eau, pas de fumée, pas d’odeur, pas de suie", précisait-elle. "On ne peut pas dire grand-chose, si ce n’est que le feu, contrairement à ce qui a été dit, n’a pas pris sur le toit de H&M." Et c’est sans doute l’explication. "On a pu entrer, ajoute-t-elle, et contrôler tous les étages. Le magasin est intact; les systèmes informatiques et téléphoniques aussi. Il y a bien quelques infiltrations d’eau dans le stock, au 4e étage, mais pas de destruction."

Pour Hema - et on peut le supposer pour Forever 21 que nous n’avons pu contacter - les choses sont bien plus problématiques. Ils ne sont pas mitoyens du chantier, comme H&M, mais à ses pieds. Et entre eux, il y a des conduits divers. "On n’a pas pu entrer et donc évaluer précisément les dégâts, explique la directrice de Hema Belgium. Mais il y en a beaucoup : eau (10 cm au sol), fumée, suie " Pas de réouverture imminente, donc. "La grue installée sur le toit devra être démontée, nous dit-on, ce qui prendra deux jours, poursuit-elle. Des ingénieurs en stabilité devront alors passer. C’est seulement ensuite qu’ils libéreront l’accès pour qu’on puisse évaluer les dégâts."

Publicité clickBoxBanner